• LES PATRONS ATTAQUENT LES MEDECINS DU TRAVAIL ......

         Déjà il n'y en pas assez pour suivre tous les salariés (moins de 5.500 selon Marianne) mais beaucoup trop pour les patrons qui les considèrent comme des empêcheurs de faire travailler leurs employés sans soucis de leur santé .
        La médecine du travail fonde son action non pas au service des employeurs mais avant tout a la protection des intérêts médicaux des patients ....les employés .
        Et ça , les employeurs ne le supporte pas et ils attaquent les médecins du travail qui protègent la santé des travailleurs .
        Ces médecins doivent.....
        " éviter toute altération de la santé physique ou mentale des travailleurs du fait de leur travail " .....Une modification du code de la santé publique en 2007 rend possible de conduire les médecins qui font leur travail en Chambre disciplinaire ......dites moi donc qui était Président en 2007....un ami des patrons a n'en pas douter !
        Ces médecins subissent des atteintes continuelles , des intimidations , même physique , pour qu'ils enterrent leur rapports......le patronat aimerait bien en revenir a Germinal . 

    LES PATRONS ATTAQUENT LES MEDECINS DU TRAVAIL ......

    objets d'antan en pays basque , photo Isabelle

    Rendez vous compte que dans une usine qui s'appelait a l'époque "la Cartoucherie Française " on me faisait nettoyer des taches de peinture sur des carrelage au trichlo dans les cuisines repeintes des logements des employés .....j'avais 14 ou 15 ans....dans les années cinquante ! Sur mes jeunes bronches réalisez les dommages que cela a pu faire . Seul un médecin du travail aurait pu empêcher cela....et après , plus tard , ce fut l'amiante dans les ateliers que j'ai vérifié en tant qu'inspecteur d'assurances .
       

    Voila pour quoi il faut défendre notre Médecine du Travail.....


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 12:42

    Tu sais je crois bien qu'on n'y ai revenu au temps de Germinal, lorsque la sécu, nous a obligé de choisir un médecin et d'en faire son médecin définitif : comme mon grand père qui était mineur et qui devait aller chez le Médecin de la mine, payé par les houillères avec des consignes de limiter les dépenses médicamenteuses !!! Mon grand père était "silicosé" mais pas soigné pour cette maladie !!!

    Quant au médecin du travail, j'ai parfois l'impression qu'il est là parce qu'il ne peut pas être ailleurs !!!

    L'employeur paye 74.20 euros pour une visite simple !!! Pesée, mesurée (a proximatif, car c'est une petite dame 1.40 m qui ne peut pas lire la toise au dessus de ma tête) au revoir Madame RDV dans 2 ans car maintenant c'est tous les  2 ans...pourtant on paye tous les ans !!!

    La médecine du travail est-elle une sous médecine ???

    2
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 20:13

    Commentaire lucide et inquiétant.....il y a des vrais médecins dans la médecine du travail mais ceux là démissionnent souvent devant les attaques patronales....en tant que cadre j'ai souvent entendu mon DRH me dire ....tiens les emmerdeurs arrivent en les voyant arriver...tu peux pas les amuser sur des petits problèmes......ce que je n'ai jamais voulu faire . Dans ma boite les infirmières étaient beaucoup plus efficaces.

    Sous-médecine ...oui la questionse pose !

    3
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 22:55

    J'ai lu aussi cet article dans Marianne. Mais je doute que face à la loi, si le dossier est prouvé, qu'un juge déboute un expert médical. C'est vrai qu'il y a de moins en moins de médecins du travail, parce que ce travail n'attire plus et est dévalorisé. Les employeurs préfèrent certainement délocaliser, ainsi ils n'ont plus à se courber face à la loi. Un jour, les pays en voie de développement comprendront l'avarisme du capitalisme. Lire dans ce même numéro, en page 42, l'article intitulé "malgré les drames le business continue". Bonne soirée. Philippe.

    4
    Samedi 11 Janvier 2014 à 18:15

    Tiens Philippe tu as de mauvaises lectures toi aussi

    5
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 14:24

    En bref... marche ou crève quoi.. 

    6
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 14:40

    C'est a peu près ça ...et tous les présidents s'en fiche pas mal .

    7
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 15:03

    Un vrai panier de crabe ce monde. Je lisais ce que marquait Amarante. Du côté de ma belle-famille, il y a eu aussi des mineurs qui ont travaillé dur et qui ont souffert de cette fameuse maladie "la sillicose".. Je pense que faire des études de médecine maintenant n'est pas très encourageant. Ma belle soeur qui travaille en libéral et qui est infirmière gagne très bien sa vie et a un contact avec ses malades qui n'a rien à voir avec ceux d'un médecin et ses patients. C'est pour cela qu'elle a choisi cette option. Evidemment, il faut les deux. Le côté humaniste ressort beaucoup plus dans le métier d'infirmière. Forcément. Je ne sais pas quel est le salaire de ses médecins d'ailleurs. Par rapport aux année d'études qu'ils pratiquent avant de le devenir. 

    8
    Mardi 21 Janvier 2014 à 09:56

    Tu  n'as pas un autre coup d'orage ? Je crois que tu ne t'en sors pas avec tout tes blogs. Pourtant, je l'aime bien aussi celui ci. Il est plein de couleurs. Oh ! ces fleurs sur le côté, vues avec Apple, c'est merveilleux !

    9
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 18:51

    Bon, c'est pour quand le prochain orage ?

    10
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 19:04

    Tu as raison mais tu sais ça peut être saignant......très saignants .....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :